Objets les plus proches



Jérusalem : Portrait de famille

de Boaz Yakin, Moni Yakin, Nick Bertozzi


ISBN10:
2203024097 
ISBN13:
9782203024090 
Editeur:
Casterman 
Format:
Broché 
Nombre pages:
394 
Date publication:
2009-09-30 
Langue:
Français 
Langue VO:
Anglais 
Traducteurs:
basile Béguerie 
Illustrateurs:
Nick Bertozzi 


Quatrième de couverture :

1945. La guerre est finie en Europe, mais en Palestine les tensions montent autour de la création de l'Etat d'Israël. Alors que la ville sainte est encore sous contrôle britannique, la famille de Motti se divise en trois camps, trois facettes différentes de la société israélienne, illustrée par trois frères : militaires, communiste, et activiste. Les conflits familiaux rejoignent les violences de Jérusalem, déchirée par les tensions entre Juifs et Arabes, à travers le regard du petit Motti et de son cousin Jonathan.
Le récit d'une tragédie dont les échos résonnent encore aujourd'hui en Israël. 

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Israël n’existe pas encore et Jérusalem est administré sous mandat britannique – un mandat qui s’apparente, par bien des aspects, à une occupation pure et simple. C’est en tout cas ainsi que le vivent de nombreux Juifs, qui depuis plusieurs décennies rêvent d’un foyer national qui serait le leur et, pour une partie d’entre eux, militent plus ou moins ouvertement pour l’établissement d’un véritable état en Palestine, avec Jérusalem pour capitale.
C’est la chronique de cet activisme politique que tient Jérusalem, à travers l’évocation au quotidien d’une famille juive de Jérusalem, les Halaby, à partir de 1945. Lente montée de la revendication nationaliste, militantisme de l’ombre et, bientôt, surgissement de la lutte armée… Les membres de la famille se divisent et parfois s’affrontent sur la question du recours à la violence, mais sauront néanmoins faire front lorsqu’il sera question de se retrouver sur l’essentiel : le combat final pour que naisse Israël. 


Ajouter cet objet à mon wok






Le site de Nick Bertozzi


Commentaires

Commentaire de Marie, Librairie Krazy Kat

"Jérusalem" est une de ces BD que l'on hésite à lire, de part son sujet vu et revu, son graphisme un peu simpliste, et ses 400 pages... Mais si on fait le premier pas, on découvre une histoire humaine plus qu'historique, et une finesse de narration qui rend ces 400 pages tout à fait agréables à lire.